2 Le Keroman de Charles Longueville, un Keroman qui n’existe plus

 

2 Le Keroman de Charles Longueville, un Keroman qui n’existe plus

 

21 Keroman à l’époque de Charles Longueville dans les années 1880, un espace sans changement notable depuis le milieu du XVIIIème siècle

 

Se rendre à Keroman par une allée bordée d’arbres centenaires

Charles Longueville 1829 1899, Allée de chênes de Keroman, Dessin sur feuille cartonnée, Plume, 23 x 42 cm, 1891 © Collection particulière

 

 

Situation sur la carte

Le Rouge, Georges-Louis, Les Environs de l’Orient et du Port-Louis, dédiés à Monseigneur le comte d’Argençon Ministre et Secretaire d’Etat de la Guerre, A Paris rue des Augustins, avant 1757 © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

Longer le très joli bois de chênes et châtaigners de Keroman donnant sur la rade et le ruisseau du Ter

Charles Longueville 1829 1899, Promenade près du bois de Keroman, Clocher de Port-Louis et citadelle, Dessin sur feuille cartonnée, 1883 © Collection particulière

 

 

Situation sur la carte

Le Rouge, Georges-Louis, Les Environs de l’Orient et du Port-Louis, dédiés à Monseigneur le comte d’Argençon Ministre et Secretaire d’Etat de la Guerre, A Paris rue des Augustins, avant 1757 © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

Descendre vers le bout de la pointe

Charles Longueville 1829 1899, Chênes de Keroman avec vue sur la rade, Dessin sur feuille cartonnée, Plume, 23 x 41 cm, 1886 © Collection particulière

 

 

 

Aller au bout de la presqu’île de Keroman donnant sur Kernevel et Larmor, vers le moulin

Charles Longueville 1829 1899, Château, moulin et chênes de Keroman, Dessin sur feuille cartonnée, 23 x 43 cm, 1889 © Collection particulière

 

 

 

Un moulin qui existait déjà au XVIIIème siècle

Le Rouge, Georges-Louis, Les Environs de l’Orient et du Port-Louis, dédiés à Monseigneur le comte d’Argençon Ministre et Secretaire d’Etat de la Guerre, A Paris rue des Augustins, avant 1757 © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

 

Un moulin et un château qui ont échappé à la tourmente révolutionnaire

Corde, Carte de la côte du Morbihan avec l’île de Groix, A L’Orient, le 18 frimaire an III de la République française © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

 

Passer entre des champs toujours cultivés en bord de mer

Charles Longueville 1829 1899, Champs cultivés de Keroman avec vue sur Port-Louis et Larmor, Huile sur feuille cartonnée, 17 x 27 cm, s.d. © Collection particulière

 

 

 

Situation sur la carte

Le Rouge, Georges-Louis, Les Environs de l’Orient et du Port-Louis, dédiés à Monseigneur le comte d’Argençon Ministre et Secretaire d’Etat de la Guerre, A Paris rue des Augustins, avant 1757 © Source gallica.bnf.fr / BnF

Un autre jour, passer à côté de l’allée pour mieux voir le château

Charles Longueville 1829 1899, Château et chênes de Keroman, Dessin sur feuille cartonnée, Fusain, 23 x 45 cm, 1895 © Collection particulière

 

 

 

Un château célèbre au XIXème siècle par la qualité de son propriétaire, le philosophe Ernest Hello 1828 1885

La façade du château de Keroman

Facade avant du château de Keroman, Photographie positive, 1923 © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

 

Portrait du philosophe lorientais Ernest Hello

Marie Blanche-Magon, Portrait d’Ernest Hello, Pastel, 45 x 34 cm, 1899 © Réserves de la Collection picturale de la Ville de Lorient, inv. n° 53

 

 

Le château à l’époque d’Ernest Hello

Anonyme, Château de Keroman appartenant au Sieur de Hello, Album de 171 photographies de Lorient et de sa région, 34,6 x 28 cm, Photographie positive, Tirage albuminé sur papier, entre 1880 et 1889 © Collection Archives de Lorient, 64 Fi11-2

 

 

Un château peint par Pierre Bompard en 1946

Pierre Bompard, Façade arrière du château de Kéroman, Fusain sur papier, 47 x 62 cm, 1946 © Réserves picturales de la Ville de Lorient, inv. n° 55

 

 

 

Un château encore debout au tout début des années 1950

Château de Keroman, derrière le slipway bâti sur l’ex-anse de Keroman, Photographie, années 1950 © Collection particulière

 

 

 

Anse et château de Keroman au XVIIIème siècle

Le Rouge, Georges-Louis, Les Environs de l’Orient et du Port-Louis, dédiés à Monseigneur le comte d’Argençon Ministre et Secretaire d’Etat de la Guerre, A Paris rue des Augustins, avant 1757 © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

Pour Charles Longueville, traverser le bois situé à l’arrière du château dans les années 1880

Charles Longueville 1829 1899, Bois de Keroman, Huile sur feuille cartonnée, 24 x 29 cm, vers 1880 © Collection particulière

 

 

 

Enfin admirer l’anse de Keroman entre des arbres majestueux

Charles Longueville 1829 1899, Bois de Keroman, vue sur la rade, Huile sur feuille cartonnée, 25 x 30 cm, vers 1880 © Collection particulière

 

 

 

Se rapprocher de la grève

Charles Longueville 1829 1899, Port-Louis et Larmor vues des chênes de Keroman, Dessin sur feuille cartonnée, 1884 © Collection particulière

 

 

 

Se promener sur la grève entre deux arbres dont l’un tricentenaire

Charles Longueville 1829 1899, Chênes de Keroman avec vue sur Port-Louis, Dessin sur feuille cartonnée, 8 août 1882 © Collection particulière

 

 

 

ces si beaux arbres centenaires que le peintre lorientais Lorgeoux 1871 1953  a également dessinés en 1895

Henri Georges Lorgeoux, Les grands châtaigners à Kéroman, Dessin, encre de chine, 25 x 29 cm, 1898 © Archives municipales de Lorient, Fonds André et Lucette Leclère, 31Fi269

 

 

 

Puis revenir par l’autre côté de la pointe de Keroman en frôlant des arbres majestueux

Charles Longueville 1829 1899, La baie de Keroman, Huile, 65 x 80 cm, 1892 © Collection particulière

 

 

 

22 Keroman, un espace côtier proche de Lorient qui s’est profondément modifié à partir des années 1920 par la mise en place d’espaces portuaires à finalité halieutique…

 

 

Une anse de Keroman progressivement comblée par des remblais après 1918

Gains sur la mer, Anse de Keroman, Les travaux pour le nouveau port de pêche, Photographie négative sur verre, 13 x 18 cm, Agence de photographie Meurisse, 1920 © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

 

Des digues de pierre pour contenir les assauts de la mer

Gains sur la mer, Les nouveaux bâtiments frigorifiques de Lorient, Photographie négative sur verre, 13 x 18 cm, Agence de photographie Meurisse, 1920 © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

 

23  … et par l’occupation nazie de 1941 à 1944 qui a totalement bouleversé cet espace qui valait autrefois à LOrient le surnom de LOrient la Jolie

 

 

Conquérir sur la mer : bloquer les flots

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Conquérir sur la mer : mise en place de fondations

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Pour cela faire appel à une main-d’oeuvre payée, ou quasi-servile

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

 

Creusement de la presqu’île pour accueillir les fondations du Slipway des U-Boote

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Le même espace vu par le peintre Arthur Midy

Arthur Midy, La construction du canal du slipway à l’entrée du bloc I de la base des sous-marins de Keroman, Lorient, Huile sur toile, 72 x 90 cm, été 1941 Arthur Midy, Exposition au Musée du Faouët, 2004 © Jean-Marc Michaud, Arthur Midy, 1877-1944, Imprimerie de Basse-Bretagne, Hennebont, 2004 © Collection de la Ville de Lanester

 

 

 

Bétonisation des parois de la fosse d’accueil réservée aux U-Boote dans le Bunker

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Bétonisation des parois internes du slipway et en arrière-plan construction des cellules d’atelier 2 et 3

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Ligne ferroviaire d’apport et d’extraction des matériaux

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Coulage du béton après mise en place des structures métalliques

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Coffrage des cellules, Quelisoy et Kernevel en toile de fond

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Forages pour le dynamitage de la roche en perspective de l’extension des Bunkers

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

Mise en place du toit du Bunker, on reconnaît au fond Port-Louis et Larmor

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

La marque de l’aigle nazi sur la rade, au fond Quelisoy en Larmor

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

La visite de l’architecte du Reich Albert Speer sur la façade atlantique

Bildarchiv der Philipp Holzmann AG,  Photographie positive, entre 1941 et 1944 © Holzmann-bildarchiv.de

 

 

 

24  … pour aboutir après toutes ces vicissitudes au Keroman de 2020

 

Un espace d’activités économiques et de loisirs multiples

Ports de Keroman, Lorient, Carte aérienne, 2020 © Google maps

 

 

Basculement pour comparaison avec la carte du XVIIIe siècle

Ports de Keroman, Lorient, Carte aérienne, 2020 © Google maps ; Le Rouge, Georges-Louis, Les Environs de l’Orient et du Port-Louis, dédiés à Monseigneur le comte d’Argençon Ministre et Secretaire d’Etat de la Guerre, A Paris rue des Augustins, avant 1757 © Source gallica.bnf.fr / BnF

 

 

Un espace aujourd’hui dédié à la compétition des grands voiliers

Le port de LOrient La Base, Photographie 2019 © Collection particulière

 

 

 

Page suivante. Le Port-Louis qu’a connu Charles de Longueville dans les années 1880 : un espace de récréation balnéaire

 

2 Le Keroman de Charles Longueville, un Keroman qui n’existe plus